P1978
P1978
P1993
P1993
P1994
P1994
P1995
P1995
P1996
P1996
P1998
P1998
P2000
P2000
P2001
P2001
P2002
P2002
P2005
P2005

Historique

Serge et Danielle Morin sont, depuis longtemps, impliqués dans le petit monde québécois de l'automobile. Si la passion de Serge pour le stock-car remonte à l'enfance, alors que son père l'amenait aux défunts Bouvrette et Riverside Speedway, ce sont les voitures anciennes qui occupèrent ces premières années de jeune père de famille.

Impliqués ensemble dans les comités organisationnels du V.A.Q. (Voitures Anciennes du Québec) et du V.A.C.M. (Voitures Anciennes et Classiques de Montréal), ils fondèrent même, avec quelques enthousiastes le V.A.L. (Voitures Anciennes des Laurentides). Au fil des ans les Ford se succédèrent dans le garage; modèle T 1926, Tudor 1932, modèle T 1923, modèle A 1929, 1931 et 1928. Puis au printemps 1992, quelques tours de piste à l'autodrome St-Eustache avec la voiture de son frère lui donnèrent la piqûre. Aussitôt, les trois modèles A en pièces qui s'empilaient dans le garage devaient libérer le plancher. Frustration de n'avoir jamais pu atteindre 100 km/h avec l'une de ces voitures d'une autre époque ou simple réveil d'une passion endormie depuis plus de 15 ans?

Quoiqu'il en soit, il ne fallu pas longtemps pour que cette vieille LeMans qui dormait dans une cours à bois à 1km de là soit tirée de son sommeil et destinée à un avenir plus mouvementé. En quelques jours elle fût dépouillée de tout ce qui pouvait la rendre lourde et paresseuse et fût envoyée à l'époque au regretté Michel Groulx qui y installa une cage de retournement dans les règles de l'art.

À l'époque, il n'était pas de coutumes de faire de tels investissements sur une voiture de la classe production, mais Danielle avait imposé ses conditions à ces débuts en course et la sécurité était tout en haut de la liste! Quant à Serge, son perfectionnisme éternel le poussa à investir plusieurs milliers de dollars là ou d'autres n'investissaient que quelques centaines de dollars dans la préparation de leur véhicule. Quand Jean Harvey vit la voiture à l'été 1992, il fût tellement impressionné par la qualité de sa préparation et le sérieux de la démarche de Serge qu'il acceptera plus tard de joindre l'équipe pour la saison 1993. Son implication et celle de Serge Labelle (ils avaient mené Jacques Demers dans le cercle des vainqueurs à de nombreuses reprises auparavant) allait permettre au 35 de se retrouver parmi les meneurs de façon régulière au cours des saisons subséquentes, malgré des débuts modestes dans les 4 dernières courses de la saison 1992.

Si les résultats de Serge furent d'abord très modestes, la voiture, elle, allait redéfinir les standards de sa catégorie et la qualité de sa préparation en fit une idole instantanée au près du publique et des officiels.

En 1996, un concours de circonstance amena Serge à fonder Entreprise de course Serge Morin, aujourd'hui Morin Performance. Ce fût également sa dernière saison en Grand Régional.

En 1997, après 4 saisons complètes en Production/Grand Régional, Serge vendit la 35 à un certain Normand Lavigueur, multiple champion depuis, et fit le saut en CASCAR au volant d'une Pontiac Grand Prix acheté de Marc Nadeau. Cependant, il en coûtait beaucoup plus cher et Serge avait d'autres projets en tête.

La 35 quant à elle fût convertie en Pro-Truck par Normand Lavigueur et passa ensuite dans les mains de Patrick Leporé et sera piloté par Stéphane Lévesque en 2007.

En 1998, il entreprit d'amener les camions sur les circuits de la province comme l'avait fait les américains en Nascar deux ans plus tôt. La première camionnette de course au Québec fût donc commandée à POP performance et la série Super Truck devait naître en partenariat avec Réal Carpentier. Malheureusement, des points de vue divergents allaient avoir raison de se partenariat et en définitive, seule la série ProCam verra le jour. L'Autodrome St-Eustache introduira la série Pro-Truck la même année.

Qu'à cela ne tienne, en 2000, Serge devint promoteur d'événements. Il fonda l'ACAQ (Association des Coureurs Automobiles du Québec) et conclut une entente avec Jacques Guertin pour mettre à la disposition des pilotes le petit circuit oval de Sanair. Malgré le soutient de nombreux bénévoles et les ressources financières personnelles de Serge, une météo exécrable cet été là ne permis pas de faire de cette saison un succès et il n'y eu pas de deuxième saison.

Suite à ces revers de fortune, Serge prix un temps de pause, qui allait être de courte durée. Au printemps 2001, il compléta la fabrication d'un Pro-Truck pour Martin Marcoux et livra une deuxième camionnette à son ami de longue date Jean Harvey au printemps de 2002.

La vente de pièces devint entre-temps plus importante et, à l'automne 2002, une entente avec Claude Aubin allait faire de Morin Performance le fournisseur officiel de l'Autodrome St-Eustache jusqu'à ce jour.

En janvier 2005, le directeur de course Donald Forté fit de Morin Performance le fournisseur officiel de la série LMS/Castrol (maintenant ACT/Castrol). La remorque de Morin Performance suivra la série et leurs pilotes partout en province jusqu’en 2009.

Fin 2006, Morin Performance repris la fabrication de stock-car dans de toutes nouvelles installations. Un nouvel atelier de 1000 pieds carrés et 500 pieds carrés d'entrepôt à l'étage allaient enfin nous permettre d’offrir, outre la fabrication de Pro-Trucks, des services tels que le pliage de tube, la vente de matériel de fabrication, un service de réparation, etc.

En 2008, la série Procam Super Truck s’ajouta à la liste des nombreuses séries québécoises qui ont fait de Morin Performance leur fournisseur de pneus officiel. Notre remorque accompagna cette série dans ses déplacements sur les circuits du Québec tout au long de cette saison.

Serge Morin s’associa également à Patrick Diotte de Québec pour fonder officiellement la série Mini Cup Québec. Les premiers Mini Cup issus de l’atelier de Morin Performance devaient alors prendre le départ en 2009 et contribuer à former la relève de demain. Malheureusement, le climat économique morose nuit au projet et cette belle initiative fût abandonnée au début de l’année 2009.

La décision des officiels de l’Autodrome St-Eustache de transformer la division Protruck en voitures sportsman à l’automne 2008 poussa Serge Morin à entreprendre un nouveau projet. 18 voitures sportsman neuves et 3 conversions de Protruck furent réalisées en moins d’un an. Pour ce faire, Serge développa d’abord, dans son atelier, un châssis de remplacement pour le fameux châssis GM métrique G. Les voitures entièrement construites chez Morin Performance remportèrent, à l’issue du championnat Nascar Sportsman 2009, les trois premières places. 4 voitures fabriquées dans nos ateliers se partagèrent 20 des 22 victoires de la saison 2009 de cette division.

Les sport compactes de nouvelle génération issues de notre atelier en 2010 auront suscité beaucoup d'attention et de réactions. Elles auront également contribué à relever les standards de sécurité d'une division en plein essor et promise à un bel avenir. Nos populaires ensembles de cage de protection en pièces détachées pour Civic, Cavalier, Sunfire, Tiburon et autres voitures de même taille ainsi que notre cage vendue toute assemblée pour Cavalier et Sunfire de la division Challenge 4 sont issus de ces développements. Ce fût aussi une année de diversification avec des projets tels que des Porsche 944Cup et même une arche pour bateau de pêche!

En 2011, Morin Performance s'implique en récompensant via le programme Challenge sport compacte les pilotes de cette division qui lui ont confié la fabrication de leur bolide. C'est aussi le retour des Muscle Cars avec de nouvelles carrosseries de Camaro, Mustang et Challenger en fibre de verre conçues pour les voitures ayant un empattement de 108 pouces

P2007
P2007
P2008
P2008
P2009
P2009
P2010
P2010
P2011
P2011